Tel. +41 22 705 11 60

L’échographie du 1er trimestre

Cet examen échographique est très important. Il est effectué entre 11 et 14 semaines d’aménorrhée. Il permet de :

  • Voir si la grossesse évolue normalement.
  • Déterminer que l’âge de l’embryon (dit âge gestationnel) correspond à vos dernières règles. Pour ce faire, nous mesurons la longueur du fœtus de la tête aux fesses (longueur cranio-caudale) : à ce stade l’embryon mesure entre 45 et 84mm. L’âge de l’embryon est fixé à +/- 4 jours près. La connaissance précise de cet âge est très importante si des problèmes de croissance ou des risques de prématurité se présentent ultérieurement. L’échographie permet aussi de confirmer la date estimée de votre accouchement.
  • Constater que la grossesse est bien placée dans l’utérus et qu’il ne s’agit pas d’une grossesse extra-utérine.
  • Compter le nombre de fœtus et le cas échéant de déterminer le type de grossesse gémellaire, c’est à dire monochoriale ou bichoriale (nombre de placentas).
  • Voir si il y a des malformations. A ce stade, il est en effet possible de voir les 4 membres avec leurs 3 segments (main, avant-bras, bras - pied, avant-jambe, cuisse), de voir si les os du crâne sont bien ossifiés, s’il y a 2 hémisphères cérébraux, de voir l’estomac, la vessie, l’intégrité de la paroi abdominale et les 4 cavités du cœur.
  • Effectuer la mesure de la clarté nucale. La mesure de la clarté nucale permet le dépistage des anomalies chromosomiques. Une clarté nucale épaisse peut indiquer un risque augmenté d’anomalies chromosomiques, la plus fréquente étant la trisomie 21 (mongolisme ou syndrome de Down). En associant à cette mesure, votre âge, la longueur cranio-caudale de l’embryon, les valeurs de la prise de sang (dosage de la PAPP-A et des B-HCG), un logiciel calculera votre risque d’avoir un enfant porteur d’une trisomie 21.